Actualités PSE

  • Hackaton « Saintes, une éco cité innovante »

    Événement organisé par le Pôle Innovation de Saintes et en collaboration avec le Village By CA de Niort.

    Salariés, étudiants, retraités, vous êtes créatifs, inventifs, doués d’une imagination débordante ? Vous souhaitez apporter votre contribution à notre belle ville de Saintes ? Venez vous challenger pendant 30 heures pour réinventer la ville de demain, en équipe et en toute convivialité!

    Entrepreneurs, dirigeants d’entreprises, vous avez un projet en cours et vous manquez de temps et de certaines compétences pour le développer ? Vous avez une solution et aimeriez la faire valider ? Proposez votre défi !

  • Soirée exceptionnelle le 18 octobre : conférence de Louis Bodin

    Votre Club PSE a l’honneur d’inviter Louis Bodin, présentateur météo de TF1 et RTL, pour une conférence avec cocktail dînatoire sur le thème “L’impact des conditions climatiques sur l’activité économique”. Inscrivez-vous dès maintenant !

  • Rappel : Appel à Projets ESS

    Il vous reste un peu plus d’un mois, jusqu’au 15 octobre 2021, pour répondre à l’appel à projets sur l’Économie Sociale et Solidaire lancé par la Communauté d’Agglomération de Saintes.

    Vous pouvez également informer vos contacts susceptibles d’être intéressés. 33.000€ ouverts.

  • Appel à Projets Économie Sociale et Solidaire

    L’ESS ou Économie Sociale et Solidaire traverse les crises, se développe, innove et, toujours, offre un modèle humain et responsable sur le plan sociétal pour le management des entreprises.

    Vous en faites peut-être partie ou vous y intéressez, pour votre entreprise ou pour d’autres (porteurs de projets, professionnels, associations, entreprises…).

    Aussi, je vous invite à consulter ou partager l’information ci-dessous sur le nouvel Appel à Projets ESS lancé cette année par la Communauté d’Agglomération de Saintes.

    Il a pour ambition de récompenser les projets sociaux et solidaires les plus ambitieux dans nos entreprises et organismes ciblés ESS.

    33.000€ sont ouverts en 2021. Candidature possible jusqu’au 15 octobre 2021.

  • Atelier stratégie de développement économique et des filières à potentiel

    La Communauté d’Agglomération de Saintes, la Communauté de Communes Cœur de Saintonge et la Communauté de Communes de Gémozac et de la Saintonge Viticole ont fait le choix d’engager une réflexion commune sur la stratégie de développement économique du territoire. 

    Pour poursuivre cette démarche, nous vous invitons à venir réfléchir autour d’ateliers thématiques: 

    Le 29 juin à Saintes – Salle de la Récluse de 18h à 21h 

    Atelier n°1 – Les dynamiques de l’emploi : trouver les services et les ingénieries en local dont ont besoin les entreprises du territoire 

    Atelier n°2 – Le « Spiri’tourisme » (spiritueux et tourisme)

    Le 30 juin à Gémozac – Salle des fêtes de 18h à 21h

    Atelier n°3 – La Silver économie 

    Atelier n°4 – Construire entre associations/entreprises du territoire un accompagnement des cycles professionnels des actifs  (secteur du médico-social, voir d’autres secteurs..)

    Le 7 juillet à Saint Porchaire – Salle des fêtes de 18h à 21h

    Atelier n°5 – Le réemploi, ressource matériaux, pour une production locale

    Atelier n°6 – L’Économie sociale et solidaire pour une consommation locale 

    Venez partager vos idées pour construire l’avenir de notre territoire. 

    Pour des raisons d’organisation, nous vous remercions de confirmer le ou les ateliers auxquels vous souhaitez participer au plus tard le 28 juin à l’adresse mail suivante : j.grenat@agglo-saintes.fr

  • Course de garçons de café le 26/06 à Saintes

    Venez participer à la 1ère édition de la Course de garçons de café, qui aura lieu à Saintes le Samedi 26 Juin de 14h à 17h, au départ de la place du Synode (en face de la cathédrale St Pierre).

    Vous êtes restaurateur ? Inscrivez-vous et/ou votre équipe gratuitement avant le 18 juin en remplissant le bulletin suivant :

  • Retour en images sur l’AG PSE 2021

    Le Club PSE remercie tous les adhérents et invités présents lors de l’AGO 2021, qui s’est tenue le Lundi 7 Juin à l’auditorium de la Cité Entrepreneuriale de Saintes. Voici quelques photos de la soirée :

  • Calendrier prévisionnel de réouverture Covid

    Emmanuel Macron dévoile le calendrier de réouverture progressive.

    Le président de la République a annoncé à la PQR le plan de réouverture progressive. Le plan se divise en quatre parties :

    • Dès le 3 mai, fin des attestations et des restrictions de circulation
    • Dès le 19 mai, report du couvre-feu à 21h, réouverture des commerces, terrasses, des musées, salles de cinémas et théâtres avec des jauges limitées
    • Dès le 9 juin, couvre-feu à 23h, ouverture des cafés, des restaurants et salles de sport
    • Dès le 30 juin, fin du couvre-feu.

    Retrouvez ci-dessous un visuel détaillant ce calendrier (cliquez pour agrandir) :

  • Événement CJD : Pacte pour la planète

    La section de Poitiers Club CJD propose un événement très intéressant d’une demi-journée le 6 Mai 2021. Il s’agit d’un pacte pour la planète. Il comporte des ateliers spécifiques pour chaque métier.

    Vous êtes tous invités ainsi que chaque membre de vos clubs mais également vos connaissances. Nous souhaitons rendre cet événement le plus large possible.

    La date est fixée au 6 Mai prochain en distanciel en direct du Parc du Futuroscope.

    Rdv dès 14h pour une conférence suivi d’un temps de questions-réponses sur la transition énergétique avec Jean-Marc Jancovici, grand expert du climat et de la transition énergétique. Cofondateur du ShiftProject, think-tank œuvrant en faveur d’une économie libérée de la contrainte carbone.

    Puis à 15h45 : des Ateliers Personnalisés sur les priorités dans vos structures et les aides associées pour enclencher la transition dans votre activité.

    Enfin à 17h45 : Une table ronde avec Frédérique Bedos, Jean-Marc Jancovici et Emeric Oudin, Président du CJD National

    Frédérique Bedos, Créatrice du Projet Imagine, dont l’expérience et les mots sont si forts, si inspirants y témoignera notamment sur le thème de l’engagement.

    Les inscriptions sont gratuites et ouvertes à tous les dirigeants d’entreprise et responsables de structures privées/publiques.

    Vous trouverez plus de détails sur le site de l’événement :

  • Enquête France Relance Emploi

    Suite à la réunion d’information sur les mesures “Emploi” du Plan de Relance, afin d’être au plus près de vos préoccupations et ainsi répondre à vos besoins, la CCI Rochefort et Saintonge vous remercie de prendre quelques minutes pour remplir ce questionnaire :

  • Programme Club PSE 2021 en vidéo

    Découvrez le programme de votre Club PSE pour cette année 2021, en vidéo avec Carole Fauchet.

    https://youtu.be/OeiUxpPdRaE
  • Les chambres consulaires vous aident pour la relance

    Retrouvez des repères pour relancer ou repenser votre activité !

    Faites le point sur vos ressources de dirigeant (compétences, finance, motivation, ambition) et celles de votre entreprise (offre produits, RH, production, stratégie, finance) pour clarifier vos enjeux, priorités et premières actions à engager.

    Objectif : comprendre l’impact de la crise sur les actions stratégiques et identifier les nouveaux enjeux.

    Vous redéfinissez les priorités et agissez sur LE levier prioritaire, grâce à ​ 2 à 3 actions à mener à court terme, sur les 3 à 12 prochains mois.

    Une action en 2 temps​

    • Un repérage des besoins de l’entreprise (360 degrés)​, grâce à un diagnostic d’une journée
    • Un accompagnement renforcé court pour identifier le ou les 2 leviers stratégiques essentiels à la poursuite de l’activité de l’entreprise et, parmi ceux-ci, les deux à trois actions qui présenteront un réel effet levier sur le rebond de l’entreprise.

    Contact

    CCI : Marie-Laure Artaud
    ml.artaud@rochefort.cci.fr
    Tél. : 05 46 74 74 74

    CMA : Vanessa Clopeau
    v.clopeau@cm-larochelle.fr
    Tél. : 05 46 93 50 60

    Gratuit
    Coût pris en charge par votre CCI ou votre CMA et le Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine.
    Pour les ressortissants de l’Agefice, coût pris en charge par l’Agefice et le Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine.

  • Aides pour l’embauche de jeunes

    Pôle Emploi nous transmet la plaquette nationale sur les aides à l’embauche pour le public « jeunes ». Petite précision pour le «CIE Jeunes», l’aide est versée pendant 12 mois pour un CDI pour la région Nouvelle Aquitaine.

    L’équipe entreprise du Pôle Emploi de Saintes reste à disposition pour toute information, pour la recherche de candidats et/ou le montage des mesures.

    Ligne directe de l’équipe : 05.46.92.36.48
    Mail direct entreprise.pch0069@pole-emploi.net

  • Présentation du plan Emploi

    Dans le cadre du plan France Relance, la DIRECCTE-UD17 a confié aux CCI de Charente-Maritime, la présentation des mesures du plan liées à l’Emploi.

    Catherine Olivier, Chargée de développement emploi-territoire de la DIRECCTE-UD17, et Angélique Le Basle, Conseillère Compétence RH à la CCI seront ravies de présenter ces mesures aux adhérents de l’Interclubs Pro Saintais lors d’un webinaire, mercredi 10 mars à 18h30.

    Pour nous rejoindre sur votre ordinateur ou votre appareil mobile : Cliquez ici pour participer à la réunion

    Il s’agit, en lien avec les acteurs de l’emploi et en direction des entreprises, de :

    • faire un point sur les différentes mesures d’aide au maintien dans l’emploi : prêt de main d’œuvre, congés adaptables, FNE, etc.
    • recenser les difficultés et les besoins d’accompagnement an matière d’emploi.

    En fin de séance, nous aurons une présentation, par Julien Duressay, Chargé de développement emploi-insertion, de la plate-forme Emploi17, lancée en mai dernier par le Département de la Charente-Maritime, qui permet de recruter via un système de géolocalisation et de matching avec les compétences des demandeurs d’emplois.

  • Mesures de l’URSSAF – début 2021

    Covid-19 – En janvier 2021, l’Urssaf reconduit et adapte les mesures exceptionnelles pour soutenir les entreprises.

    Rappel : Report des cotisations Urssaf pour la DSN de décembre 2020, échéances des 5 et 15 janvier 2021 :

    Afin de tenir compte de l’impact de l’épidémie sur l’activité économique, certaines mesures exceptionnelles déclenchées pour soutenir la trésorerie des entreprises les plus exposées à la crise sont reconduites en janvier.

    Les employeurs qui font l’objet d’une fermeture ou une restriction directe ou indirecte de leur activité du fait des restrictions sanitaires décidées par les pouvoirs publics peuvent reporter, sur demande préalable auprès de leur Urssaf, tout ou partie du paiement de leurs cotisations salariales et patronales pour les échéances des 5 et 15 janvier 2021.

    Les déclarations (DSN) doivent néanmoins être déposées aux dates prévues.

    Le report de cotisations Urssaf vaut également pour les cotisations de retraite complémentaire.

    Consultez les informations Urssaf

    Dans le contexte actuel, où notre système de soins et plus largement notre protection sociale et l’action de l’Etat sont plus que jamais sollicités, il est indispensable que les autres entreprises continuent à participer au financement de la solidarité nationale

    • Dispositifs d’exonération et d’aide aux entreprises prévus par la LFSS 2021, la loi de financement de la sécurité sociale :

    Accédez à la LFSS 2021

    Le décret d’application précisant les critères d’éligibilité aux dispositifs d’exonération et d’aide au paiement devrait paraître dans les premiers jours de janvier.

    Dès la publication du décret, vous pourrez, si vous êtes concernés par l’application des mesures, opérer les réductions de vos cotisations ou bénéficier d’une aide au paiement des cotisations mise en place par l’Urssaf pour les périodes d’emploi postérieures au 1er septembre.

    Consultez les consignes relatives à la déclaration des exonérations

    Consultez les consignes relatives à la déclaration de l’aide au paiement

    Le décret n° 2020-1620 du 19 décembre 2020 complète la liste des secteurs d’activité éligibles aux dispositifs d’exonération et d’aide au paiement.

    Cette mise à jour concerne rétroactivement les périodes d’emploi de février à mai 2020.

    Vous pouvez, si vous êtes concernés par l’élargissement de ces secteurs, opérer les déclarations d’exonération ou bénéficier d’une aide au paiement des cotisations mise en place par l’Urssaf pour les périodes d’emploi concernées (février à mai 2020).

    • Prise en charge par l’Etat des indemnités de congés payés pour les entreprises les plus touchées :

    Afin d’apporter un soutien aux professionnels qui rencontrent des difficultés pour faire face aux congés payés accumulés en période d’activité partielle, le Gouvernement a retenu une aide économique ponctuelle et non reconductible ciblée sur les secteurs très impactés en 2020.

    Cette aide est limitée à 10 jours de congés payés. Elle sera versée en janvier 2021 sur la base de jours imposés au titre de l’année 2019-2020 et de jours pris en anticipation avec l’accord du salarié au titre de l’année 2020-2021.

    Les congés payés devront nécessairement être pris entre le 1er et le 20 janvier 2021, durant une période d’activité partielle.

    Consulter le décret sur les indemnités de congés payés

    Pour le versement de cette aide, le Gouvernement utilisera les circuits de paiement de l’activité partielle via l’Agence de services et de paiement (ASP).

    Les rémunérations versées aux salariés au titre de ces congés payés sont en intégralité soumises aux cotisations et contributions sociales dues au titre des revenus d’activité.

    Consultez les informations du Ministère du Travail

  • Message de janvier 2021

    Nicolas Durlicq, président du Club PSE, fait le tour d’horizon de l’année à venir.


    https://youtu.be/QNkwvFZF_Fo
  • Vœux du CA PSE

    Le Conseil d’Administration de votre Club PSE a le plaisir de vous présenter ses vœux… en vidéo !


    https://youtu.be/btkDfgzpLII
  • Nouvelles échéances et bilan URSSAF 2020

    D’après un communiqué de l’ACOSS, Caisse National du Réseau des URSSAF.

    MESURES EXCEPTIONNELLES URSSAF : NOUVELLES ECHEANCES ET BILAN

    L’Urssaf a mis en place depuis le début de la crise sanitaire des mesures exceptionnelles pour accompagner les entreprises et les travailleurs indépendants impactés.

    LES MESURES DE SOUTIEN POUR LE MOIS DE DÉCEMBRE

    Les mesures de soutien aux entreprises et travailleurs indépendants sont reconduites selon les mêmes modalités pour les échéances du mois de décembre. Ces mesures de soutien à la trésorerie des entreprises seront complétées par un dispositif d’exonérations de cotisations sociales, en cours de vote au parlement et dont les modalités seront précisées très prochainement. Concernant les départements d’outremer non concernés par le confinement (Guadeloupe, Guyane, Mayotte et Réunion), le report de cotisations est réservé aux seuls employeurs dont l’activité demeure empêchée ou limitée.

    Pour les employeurs :
    Les employeurs pourront reporter tout ou partie du paiement de leurs cotisations salariales et patronales pour les échéances des 5 et 15 décembre 2020, selon les mêmes modalités que pour les échéances du mois de novembre (via le formulaire de demande préalable). Les déclarations doivent néanmoins être déposées aux dates prévues. Le report de cotisations Urssaf vaut également pour les cotisations de retraite complémentaire. Pour ces reports, aucune pénalité ni majoration de retard ne sera appliquée.

    Pour les travailleurs indépendants :
    Les cotisations sociales personnelles des travailleurs indépendants ne seront pas prélevées en décembre (le prélèvement automatique des échéances mensuelles du 5 et du 20 décembre ne sera pas réalisé). Aucune pénalité ni majoration de retard ne sera appliquée. Les modalités de régularisation de ces échéances seront précisées ultérieurement. Toutefois, les travailleurs indépendants qui le peuvent sont invités à régler leurs cotisations de façon spontanée, selon des modalités qui leur seront communiquées par leur Urssaf. Les travailleurs indépendants bénéficiant d’un délai de paiement peuvent également demander à en reporter les échéances.

    Pour les autoentrepreneurs :
    Les autoentrepreneurs auront la possibilité de payer la totalité, ou une partie seulement, ou de ne pas payer les cotisations sociales dues sur cette échéance. Ceux qui ont déjà réalisé leurs déclarations peuvent modifier leur ordre de paiement pour réduire ou mettre à zéro le montant payé. La déclaration mensuelle de décembre doit toutefois être déclarée normalement.

    Pour les marins :
    Le report des cotisations courantes est possible pour les armateurs de la pêche, des cultures marines et du commerce déclarant mensuellement. Les employeurs pourront reporter tout ou partie du paiement de leurs cotisations salariales et patronales, selon les mêmes modalités que pour les échéances du mois de novembre. Pour les marins non-salariés du commerce, les échéances des 5 et 20 décembre ne seront pas prélevées.

    Pour les artistes-auteurs :
    L’échéance du 4ème trimestre, exigible au 30 novembre, a été reportée à une date ultérieure. Les artistes-auteurs souhaitant régler tout ou partie de leurs cotisations, pourront activer le télépaiement dans leur espace personnel à compter du 1er décembre sur www.artistesauteurs. urssaf.fr. Le prélèvement interviendra le lendemain de la réactivation. Ils peuvent aussi procéder à des paiements partiels par carte bancaire ou par virement.

    Pour les particuliers employeurs :
    Un dispositif permettant aux salariés de particuliers employeurs de bénéficier de l’activité partielle, adapté aux spécificités du reconfinement, est activé pour le mois de novembre. L’Urssaf a mis en place un dispositif pour les échéances de novembre à déclarer à partir du 10 décembre avec une indemnisation exceptionnelle pour les cas suivants :

    • Les salariés à domicile dont l’activité n’est pas autorisée durant le confinement (cours à domicile hors soutien scolaire)
    • Les salariés d’un particulier employeur exerçant une activité indépendante arrêtée du fait des mesures sanitaires (gérants de commerces ne pouvant accueillir de public en particulier) ;
    • Les salariés à domicile « vulnérables » susceptibles de développer des formes graves de Covid-19.

    Dans le contexte actuel, où notre système de soins et plus largement notre protection sociale et l’action de L’État sont plus que jamais sollicités, il est important que ceux qui le peuvent continuent à participer au financement de la solidarité nationale. Nous les appelons donc à faire preuve de responsabilité dans l’usage des facilités qui leur sont accordées, afin qu’elles bénéficient avant tout aux entreprises et travailleurs qui en ont besoin.

    Pour plus d’information sur les mesures exceptionnelles, les Urssaf mettent à disposition un site dédié : https://mesures-covid19.urssaf.fr.

    BILAN DES REPORTS POUR LES EMPLOYEURS

    A fin novembre, le montant des reports nets depuis mars 2020 s’élève à 10,25 milliards d’euros (6,0 % des cotisations sociales dues sur la période) et concerne 70 % des entreprises. Pour les seules échéances de novembre, 17,4 % des employeurs (300 000) ont pu utiliser la possibilité de report de leurs cotisations et contributions sociales, pour un montant total de 1,73 milliard d’euros. A titre de comparaison, à fin avril 46, 4% des cotisants ont eu recours au report pour un montant de 7,7 milliards d’euros.

    Quatre secteurs concentrent 27 % des reports :

    • Commerce de détail (8,2 %)
    • Travaux de construction spécialisé (8,5 %)
    • Restauration (5,5 %)
    • Commerce de gros (4,9 %)
    BILAN DES REPORTS ET DES AIDES POUR LES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS

    Pour les échéances de novembre, 1,16 million travailleurs indépendants ont pu bénéficier du report de leurs cotisations, soit 75 % d’entre eux, pour un montant de 5 milliards d’euros.

    Pour les échéances du 20 mars à fin août, les cotisations des travailleurs indépendants n’ont pas été appelées pour un montant à hauteur de 10,3 milliards d’euros.

    Depuis septembre, le recouvrement a repris sur la base d’échéances recalculées avec un revenu provisionnel 2020 équivalent à la moitié du revenu 2019 : les travailleurs indépendants peuvent également ajuster ce montant. En novembre, les travailleurs indépendants (hors praticiens et auxiliaires médicaux) ont pu bénéficier de nouveaux reports et les prélèvements ont été suspendus. Ainsi, pour les échéances de ce mois, 75 % de travailleurs indépendants (1,16 million) ont bénéficié de reports pour un montant total de 5 milliards d’euros.

    Depuis la reprise du recouvrement le montant des restes à recouvrer s’élève à 5,12 milliards d’euros. Six secteurs concentrent la moitié des restes à recouvrer des travailleurs indépendants sur les échéances de septembre à novembre. Le commerce de détail et de gros (16 %), la construction spécialisée (15 %). La restauration, les activités juridiques et comptables, l’immobilier représentent 20 % des restes à recouvrer.

    En complément de ces mesures, les travailleurs indépendants ont pu solliciter l’intervention de l’action sociale du Conseil de la Protection sociale des Travailleurs indépendants (CPSTI) pour la prise en charge partielle ou totale de leurs cotisations ou pour l’attribution d’une aide financière exceptionnelle. Au 30 octobre 2020, 45 000 travailleurs indépendants avaient pu bénéficier de cette aide à hauteur de 45 millions d’euros.

    Compte tenu de la crise sanitaire, le CPSTI a reconduit un dispositif d’aide financière exceptionnelle Covid-19 en direction des cotisants concernés par une fermeture administrative totale depuis le 2 novembre.

  • Nouvelle vidéo : point sur l’assurance

    Aujourd’hui c’est Jean-Charles Clenet, trésorier du Club PSE et assureur, qui fait un point sur l’assurance dans le contexte actuel.


    https://youtu.be/MIQaa27srrA
  • Dérogation d’ouverture des commerces pour le 29/11

    La sous-préfecture de Saintes nous confirme la possibilité de demander une dérogation pour l’ouverture des commerces dimanche 29 novembre.

    Le formulaire ci-joint est à retourner à l’adresse suivante : UD-DIRECCTE – na-ud17.direction@direccte.gouv.fr, sur le fondement de l’article L3132-20 du Code du Travail, une dérogation au repos dominical.